Tous à vos fourneaux

A la mémoire de ma mère « Zouzou »

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 30 octobre 2008

30 octobre, 2008

CIGARETTES AU CHOCOLAT

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 17:07

cigarettesauxchocolats.jpg

Pour 15 cigarettes environ :

Biscuit :

  • 2 blancs d’oeufs
  • 75 g de sucre semoule
  • 75 g de farine
  • 2 cuillères à soupe d’mandes râpées
  • 40 g de beurre ou margarine parvé

Crème Ganache :

  • 50 g de chocolat
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • 50 g de vermicelles en chocolat

Préparez une pâte à cigarettes : battez à la fourchette les blancs d’oeufs pour les casser. Évitez de les faire mousser. Ajoutez le sucre, une pincée de sel, la farine, les amandes et enfin le beurre fondu, puis mélangez bien. Beurrez la tôle du four, déposez régulièrement à l’aide de deux cuillères à café des petits tas de pâte, étalez-les sur 5 à 6 centimètres de diamètre. Faites cuire pendant 5 minutes à four assez chaud (thermostat 8 ou 240°). Les gâteaux sont clairs au centre et dorés autour, décollez-les rapidement et roulez-les immédiatement (il est plus facile de les former en les roulant autour d’un crayon).

Pour la crème ganache : faites fondre le chocolat au bain-marie avec l’eau. Quand il est bien ramolli, posez la crème sur le chocolat et remuez l’ensemble pour obtenir une pâte bien lisse. Plongez chaque extrémité des cigarettes dans cette crème ganache puis dans les vermicelles en chocolat. Laissez durcir avant de servir.

TARTE A L’ABRICOT

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 17:00

Pate brisée :

  • 250 g de farine tamisée
  • 100 g de margarine goût beurre (parevé) ou beurre
  • 1 oeuf
  • 100 g de sucre

Crème pâtissière avec poudre prête :

  • ½ litre de soja ou de l’eau ou du lait
  • 1 oeuf
  • 2 cuillères à soupe de poudre crème pâtissière parevé
  • 100 g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé

Crème pâtissière :

  • ½ litre de lait de soja ou de l’eau ou du lait
  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 70 g de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé

Mettez la farine sur une planche à pâtisserie. Partagez la margarine en petits morceaux que vous incorporer à la farine en maniant du bout des doigts Saupoudrez de sucre en poudre et le sucre vanillé. Rajouter l’oeuf. Mélanger bien le tout, plus l’opération est rapidement menée, meilleure est la pâte. Laissez-la reposer au frais une ou plusieurs heures si possible. Étalez ensuite la pâte sur une planche farinée et aplatissez-la au rouleau. Elle doit être alors bien élastique. Donnez-lui une épaisseur d’un demi centimètre environ. Pliez la pâte en deux, roulez-la de nouveau en boule et laissez-la encore reposer un peu. Au moment de l’utiliser, posez la pâte sur la planche et aplatissez-la au rouleau jusqu’à une épaisseur d’environ trois millimètres. Votre pâte brisée est alors prête à servir de fond de tarte. 

Crème pâtissière :

Faire chauffer le lait de soja, mettre dans une jatte un oeuf, la poudre instantanée, le sucre et le sucre vanillé, fouetter, verser dessus le lait chaud et fouetter énergiquement, remettre à chauffer dans la casserole sans arrêter de tourner avec le fouet, vous devez obtenir une crème un peu épaisse. Retirer du feu et remettre dans la jatte. Même procédé pour la crème pâtissière avec les oeufs et la farine.

Étaler votre pâte la piquer avec une fourchette, la faire pré-cuire 10 minutes au four à 180°. Mettre la crème pâtissière, les oreillons d’abricots égouttés et remettre au four 20 minutes à 180°. Une fois refroidie pour pouver mettre une gelée d’abricots pour donner du brillant. 

CARAMELS AU CHOCOLAT

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 16:57

caramels.jpg

Pour 30 caramels :

  • 125 g de chocolat pâtissier
  • 125 g de sucre en poudre
  • 125 g de miel
  • 15 cl de crème fraîche épaisse ou (parvé)

Choisissez une casserole à fond épais. Mettez-y tous les éléments de la recette. Faites fondre à feu doux en tournant sans arrêt avec une cuillère en bois. Augmentez progressivement la chaleur. Au bout d’un quart d’heure, vérifiez la cuisson : pour cela, versez une cuillerée à café du mélange dans un bol d’eau froide : le caramel doit former une boule plus ou moins dure selon la consistance désirée. Quand le point de cuisson souhaité est atteint, versez la pâte dans le moule à caramels, soigneusement huilé. Démoulez lorsqu’ils sont froids. A défaut de moule, coulez sur un marbre huilé puis coupez en carrés. Enveloppez-les de cellophane. 

 

Italien-Pasta |
La Passion du Pigeon |
jennybouill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine facile
| le coin des délices de zahida
| Que c'est bon !!!