Tous à vos fourneaux

A la mémoire de ma mère « Zouzou »

17 avril, 2012

LES SYMBOLES DE L’ETAT D’ISRAEL

Classé dans : Les symboles de l'Etat d'Israël — fanfan18unblogfr @ 8:04

Le drapeau d’Israël

semelisrael19.jpg

Le drapeau d’Israël est blanc et bleu. Il rappelle le châle de prière juif (talith) qui devait comprendre suivant l’ordre de la Torah, des franges de couleur azur. Cette couleur particulière ne se trouvait que dans des coquillages (le hilazon) existant uniquement sur les côtes de la terre d’Israël. Il est donc aussi le symbole du retour du Peuple juif dans sa patrie. Il est orné d’une étoile de David bleue, signe traditionnel du peuple d’Israël depuis des siècles.
Le drapeau d’Israël flotte en permanence sur le bâtiment de la Knesset, symbole de la démocratie. Il fut hissé pour la première fois à Kiev en 1884, puis à Richon LeTsion en 1885 et au premier congrès sioniste en 1887.
 

La Ménorah

israelcoamedium.png

L’emblème officiel de l’Etat d’Israël est un chandelier (Ménorah) dont la forme aurait été inspirée par une plante à sept branches connue dans l’antiquité sous le nom de moriah. Il symbolise également l’arbre de Vie planté dans le Jardin d’Eden. Les branches d’olivier entourant la ménorah symbolisent l’aspiration du peuple juif à la paix.
La Ménorah en or (chandelier à sept branches) était l’un des principaux objets du culte dans le Temple de Salomon à Jérusalem. Au cours des âges, elle est devenue – sous diverses formes et en d’innombrables endroits – le symbole de l’héritage culturel juif. Il est devenu le symbole du Sionisme au 19ème siècle.

4 réponses à “LES SYMBOLES DE L’ETAT D’ISRAEL”

  1. bonjour,
    je ne connaissais pas l’histoire juive comme j’ai pu la lire dans votre blog, vraiment très instructive.
    je reviendrais pour les recettes car j’ai l’occasion de goutter la cuisine et surtout les patisserie juives.
    A bientôt
    Très sincèrement
    Lionel

    Ok merci.

    Dernière publication sur Lionel de BARROS, dessins et peintures : Guepe

  2. Lea dit :

    La couleur bleu azur ne venait pas d’un coquillage mais c’était la couleur du sang d’un poisson aujourd’hui disparu…

    Je vais me renseigner. Merci de votre visite sur mon blog.

  3. Coco, dit :

    Edith un hilazon est un escargot pas un coquillage/

  4. hanna dit :

    Bonjour,

    La torah recommande dans Bamidbar 15, de suspendre un fil Azur : tekhelet, au talith ; c’est-à-dire que l’un des fils des tsitsiyot doit être de couleur bleu Azur.

    Dans la Tossefta (menahot 9-6) il est enseigné que cette couleur ne se trouve que chez le Hilazon ;

    celui-ci étant un poisson bien spécifique, duquel on extrait cette couleur. Après la destruction du 1er Temple, il ne restait dans le pays d’Israël que les yokevim ; dans le traité chabbat 26, il est dit que les Yokevim sont les pêcheurs du hilazon.

    En effet, Nevouzaradane, le général en chef et bourreau du roi Nabuchodonosor, avait exilé la grande majorité du peuple d’Israël, mais garda sur place les « pêcheurs » du hilazon, afin de confectionner des vêtements royaux de couleur azur, à partir du sang de ce poisson.

    Ce poisson existait donc encore à cette époque. Puis on ne trouve plus de trace de ce poisson, déjà à l’époque des guéonim 7e-9e siècle, On ne trouve pas dans les textes la moindre allusion à l’existence du Hilazon.

    Pour plus de détails voir ce lien :

    http://irpourdemain.over-blog.com/article-sujet-le-petil-tekhelet-fil-azur-du-talith-97522976.html

Laisser un commentaire

 

Italien-Pasta |
La Passion du Pigeon |
jennybouill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine facile
| le coin des délices de zahida
| Que c'est bon !!!