Tous à vos fourneaux

A la mémoire de ma mère « Zouzou »

23 juillet, 2017

TISHA BE AV OU LE 9 AV 2017

Classé dans : Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 20:07

 Jeûne du 9 AV

Du lundi 31/07 au soir au mardi 1 août  2017 à la tombée de la nuit

tishabeav.jpg

Destruction du Temple de Jérusalem, Nicolas Poussin, 1640.

Durant les neuf jours qui précèdent le 9 Av (du lundi 24/07) on ne mange pas de viande et on ne boit pas de vin. On peut laver le linge jusqu’à Veille de Roch Hodesh.  

Roch ‘Hodesh Mena’hem Av : dimanche 23/07 Coucher du soleil. 

En 589 avant l’ère courante, le roi Sédécias de Judée adhère à la coalition inspirée par le Pharaon Hophra et refuse de payer le tribut à Nabuchodonosor, roi de Chaldée. La guerre fut déclarée ; une année plus tard les troupes chaldéennes commencèrent le siège de Jérusalem.

En -586, le 10 Tevet, Jérusalem est envahie par les Chaldéens, et le 9 Av le Temple est détruit et livré aux flammes et au pillage. C’est la déchéance de la dynastie du roi David, au pouvoir depuis quatre siècles, et la fin du Royaume de Judée. Les Juifs sont déportés en Babylonie, le premier exil commence.
A partir de cette date, la Judée ne retrouvera plus jamais sa souveraineté totale. Lorsque le pays est restauré et le Temple reconstruit, la région est soumise aux puissances du monde qui se succèdent : Babyloniens, Perses, Grecs, Romains. Ces derniers détruisent le second Temple en cette même date du 9 Av, en l’an 68 de l’ère courante, qui débute le deuxième exil, long de plus de deux mille ans.

 

  archoftitusspoilsjerusalem.jpg

Bas-relief de l’Arc de triomphe de Titus, à Rome : la spoliation du Temple par l’armée romaine

Le 9 Av (Tisha bé Av תשעה באב) est une date de grands malheurs pour le peuple juif. C’est le jour commun de la destruction des deux Temples de Jérusalem, du décret d’Inquisition signé par Isabelle d’Espagne, et de bien d’autres souffrances. Pourtant, selon les textes des Prophètes, le 9 Av deviendra un jour de réjouissances, lorsque le Messie se sera dévoilé.

D’ici lors, le 9 Av est un jour de jeûne et de deuil. Lorsque le 9 Av est un samedi, le jeûne est reporté au lendemain.
Le jeûne débute la veille au soir, au coucher du soleil, dure toute la nuit et toute la journée du 9 Av, et prend fin lorsque revient la nuit. C’est un jeûne complet, sans boisson ni nourriture ; on y observe également d’autres restrictions prescrites aux endeuillés pendant les sept premiers jours de deuil.

 

4 réponses à “TISHA BE AV OU LE 9 AV 2017”

  1. AMOUYAL dit :

    Certain rabbin sur Lyon affirme que l’on a le droit
    de se baigner en piscine et non à la mer.

    est ce vrai ?

    Bonsoir, suivant la halakha même la piscine est interdite.

  2. brami dit :

    Bonsoir, je voudrais savoir si on peut voyager pendant la periode de tisha be av
    Merci d avance

    Bonjour, il faudrait demander à une autorité rabbinique, tisha be av est une période de deuil ! Je pense que si c’est pour le travail vous pouvez !!!!!!

  3. Yossef Haïm dit :

    Bonjour,
    Merci de me préciser selon la source(Achkénaze,Sépharade),si pendant les 3 semaines précédant Ticha béav , on peut se baigner à la mer ou à la piscine; il paraîtrait que si on a vu la mer juste avant, on pourrait se baigner à la piscine.
    Merci pour votre réponse.
    YH

    Réponse donnée par Rav Aharon Bieler UNIVERS TORAH (allez sur ce site et posez toutes vos questions en ligne aux Rabanims).

    Les règles générales concernant les trois semaines allant du 17 Tamouz au 9 Av sont résumées par un tableau qui apparaît dans nos dossiers sous le nom de « Les trois semaines ». Pour y accéder cliquez ici

    Cette période a été marqué dans l’histoire juive par de nombreux malheurs. Voir notre dossier «Tich’a Béav». Pour y accéder cliquez ici
    Le sommet de la détresse a été atteint le jour de Tich’a Béav ou les deux temples ont été détruit, respectivement en 586 (avant E.C.) et en 68 (après E.C.).
    Nous avons donc le devoir dans cette période funeste de nous associer au deuil qui touche tout le peuple d’Israël en limitant les sources de joie. Et plus particulièrement à partir du premier jour du mois de Av (1).
    Cela a pour but de nous sensibiliser aux fautes qui ont entraîné cette situation et nous permettre de nous en repentir (2).

    Une des restrictions qui tend à diminuer notre confort consiste à ne pas se laver.
    Pour les Achkénazim le Minhag est d’interdire de se laver depuis le premier Av même à l’eau froide. Certains commencent depuis le 17 Tamouz.
    Pour les Séfaradim, l’interdiction commence depuis la semaine qui précède le 9 Av et ne concerne que le lavage à l’eau chaude (se laver à l’eau froide reste permis). Certains commencent depuis le premier Av (3).

    C’est la raison pour laquelle, toute baignade qui procure du plaisir est prohibée pendant cette période (chacun selon son Minhag).
    Dans tous les cas si le bain a un but thérapeutique, il est permis (4).

    De même, pour les Séfaradim, la permission de se laver à l’eau froide n’est valable que lorsque le but est thérapeutique ou de se rafraîchir par grosse chaleur. Dans de telles conditions il sera permis pour eux de se baigner dans une piscine.
    Par contre si le but est d’en éprouver un agrément, il convient de ne pas le faire (5).

    A cela il faut ajouter qu’il convient néanmoins de s’abstenir dans tous les cas pendant ces trois semaines de se baigner dans des endroits dangereux comme une piscine et à plus forte raison dans la mer.
    En effet ces jours la sont propices (que D. nous en préserve) à des événements néfastes.
    Il est rapporté dans Or’hote Rabénou tome 2, que le Rav Kaniévsky Zal interdissait à ses enfants d’aller à la mer pendant cette période à cause du danger car le moment n’est pas favorable au peuple d’Israël (6).

    Kol Touv

    1) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 651 par. 1
    2) Michna Béroura Chap. 649 alinéa 1
    3) Choul’hane ‘Aroukh Ora’h ‘Haïm chap. 651 par.16
    4) Michna Béroura Chap. 651 alinéa 88
    5) Yabia’ Omèr tome 8 chap. 41 et Yé’havé Da’ate tome 1 chap. 38
    6) Voir également Tchouvote et Hanhagote tome 2 chap. 263 et Mékor ‘Haïm du ‘Havote Yaïr

    MERCI de votre visite sur mon site !

  4. laloum dit :

    Bonjour Monsieur le Rav,

    Est ce pendant cette période, nous pouvons voyager et se baigner ?

    Que rappelle ce jeune ?

    Merci de votre réponse.

    Bonjour, je ne suis pas RAV ni rabbin, si vous voulez poser une question aux rabbanims il faut aller sur le site UNIVERS TORAH REPONSE EN LIGNE !

    MERCI DE VOTRE VISITE SUR MON BLOG ! Vous trouverez aussi sur mon blog les réponses à vos questions !
    Bon jeûne de TESHA BEAV

Laisser un commentaire

 

Italien-Pasta |
La Passion du Pigeon |
jennybouill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine facile
| le coin des délices de zahida
| Que c'est bon !!!