Tous à vos fourneaux

A la mémoire de ma mère « Zouzou »

31 juillet, 2017

CROQUET OU CROQUANT AUX AMANDES

Classé dans : Chavouoth,Patisserie,Pourim,Roch Hachana,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 17:05

 

 

p1010132.jpg

 

118

  •  500 g de farine tamisée
  • 150 g de sucre
  • 3 œufs gros + 1 blanc d’œuf
  • ½ verre d’huile
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 jaune d’œuf+une goutte de vinaigre blanc
  • 100 g d’amandes concassées et/ou des morceaux d’écorces d’oranges confites, des raisins sec Golden 

Mélanger les œufs, le sucre, le sucre vanillé, l’huile et les amandes. Mettre la farine et la levure. Huiler vos mains et faire 3 pains que vous posez sur du papier sulfurisé. Dorer au jaune d’œuf (avec une goutte de vinaigre blanc dans le jaune) mettre un peu de sucre cristallisé sur les pains. FOUR CHAUD 180° 15 MINUTES. Retirer et couper des longuets et remettre au four pour dorer de chaque côté. Vous pouvez mettre également des raisins sec, des amandes concassées, des écorces d’oranges confites, c’est suivant le goût.

 

9 mai, 2017

FETE DE CHAVOUOT OU DES SEMAINES

Classé dans : Chavouoth — fanfan18unblogfr @ 7:18

chavouottop.jpg 

 

 

ISRAEL : du Mardi 30 Mai au soir au Mercredi 31 Mai 2017 à la tombée de la nuit

 

DIASPORA : du Mardi 30 Mai au soir au Jeudi 1 Juin 2017 à la tombée de la nuit

 

Célébration du don de la Torah sur le Mont Sinaï

Lors de la fête de Chavouot, la tradition familiale a retenu la préparation et consommation de mets lactés, « Halavi ». Moïse descendit du Mont Sinaï et enseigna les commandements au peuple. En attendant de pouvoir se conformer aux règles de « Cacherout » qui prônent la séparation des mets lactés de ceux carnés, les Hébreux se contentèrent du lacté. Les maisonnées juives depuis lors, se délectent de gâteaux au fromage blanc pour les Ashkénazes, et de couscous au beurre pour les Séfarades d’Algérie…

Chavouot vient du pluriel de Cheva (le chiffre 7) et de Chabbat (le septième jour), ce que l’on traduit par « Les semaines ».

Située dans le calendrier au 6 et 7 du mois de Sivan.

Du décompte des sept semaines qui séparent le premier soir de Pessah (Pâque juive) de la fête de Chavouot (Ex 34,22 ; Lv 23,15 s. ; Dt 16,9-10). Un espace temps désigné par       l’Omer .

En d’autres termes, il s’agit de la fête de Pentecôte qui signifie en grec cinquantième, soit qu’elle se situe cinquante jours après Pessah.

Chavouot porte aussi les noms de « Fête des moissons » (Ex 23,16), « Fête des prémices » (Nb 28,26) qui rappelle la montée des fidèles vers le Temple de Jérusalem pour y déposer leurs offrandes. C’était et c’est encore, l’occasion de pélérinages qui concluent la fête de Pessah.

Chavouot est le palier intermédiaire, entre la conclusion de la sortie d’Egypte, et le début de l’histoire du peuple investi du don de la Torah. Un début non daté, non fixé par la Torah. Seule la tradition rabbinique situe le don de la Torah au sixième jour du mois de Sivan (Ex 19,1-16).

Lectures de la fête : Le Livre de Ruth, les Poèmes liturgiques Aqdamout millin, et Yetsiv Pitgam, le Hallel, et Yizkor (le 2ème jour),

1er jour : Ex 19,1 – 20,23, Nb 28,26-31 – Ez 1,1-28 ; 3,12 (Haftarah)

2ème jour : Dt 15,19 – 16,17 (14,22 – 16,17 si le second jour est un chabbat) – Nb 28, 26-31 (maftir) – Hab 2,20 – 3,19 (haftarah).

Les plats lactés :

Il est d’usage le matin de Chavouot de consommer un repas lacté, précédant le repas de viande usuel aux jours de fête.

DIVERSES EXPLICATIONS A CET USAGE :                                                                   

- Signe d’humilité et de pauvreté, ceci vient nous apprendre comment on doit s’approcher de l’étude de la Torah : délaisser sa grandeur (éventuelle !), accepter ce don de la Sagesse divine comme un bienfait et s’atteler à son étude et à sa pratique en ressentant la vitalité qu’il nous apporte.
Un jour, un Rav fut confronté à une question curieuse d’un de ses ouailles. L’homme était venu lui demander s’il serait quitte de l’obligation des quatre coupes de vin du Séder de Pessa’h en consommant quatre verres de lait. La réaction du Rav ne se fit pas attendre. Il ouvrit son tiroir et en tira une somme d’argent conséquente dont il fit le détail : tu achèteras du vin pour les quatre coupes, des Matsot, du poisson, de la viande, etc… L’homme n’avait rien d’autre à manger cette veille de Pessa’h. - Le Mont Sinaï où fut donné la Torah est appelé dans le Psaume 68 Mont Gavnounim, dans lequel on reconnaît le mot « guevina » (fromage).

loukhot.jpg

- Ces plats lactés seront consommés avec du pain, et l’on consomme ensuite de la viande, avec du pain également. On retrouve ici le souvenir des deux pains qui accompagnaient le sacrifice apporté ce jour là.
- C’est encore un souvenir de Moché. Selon la tradition c’est ce jour là que Moché à l’âge de trois mois fut déposé dans un panier de jonc sur le Nil puis récupéré par la fille de Pharaon. Elle voulut le faire allaiter par une nourrice égyptienne, mais le bébé dont la bouche était destinée à la parole de Dieu refusa de mettre en bouche le lait d’une nourrice idolâtre.
- Avec la Torah, les Juifs reçurent les lois concernant l’abattage rituel. Ils ne pouvaient plus utiliser leur vaisselle qui avaient servi à de la viande non abattue rituellement et ne pouvaient pas la cachériser le jour même de la fête car c’était Chabbath. C’est pourquoi ils se contentèrent ce jour là de lait.

LA LECTURE DU LIVRE DE RUTH :

 ruthchamps.jpg

Vient nous évoquer son illustre descendant  David, né le jour de Chavouot et mort le jour de Chavouot, soixante dix ans plus tard.
De plus l’histoire de Ruth se déroule à l’époque des moissons, contemporaine de la fête.
Enfin l’acceptation de la Torah par les Juifs marquent leur entrée dans l’alliance avec Dieu et leur conversion. C’est le chemin suivi par Ruth, qui reste le modèle de la conversion. De même que les Juifs durent s’immerger dans un Mikvé, apporter un sacrifice et accepter les lois de la Torah, et de la même façon un converti doit accepter la totalité des lois de la Torah, s’immerger au Mikvé. Il apportera son sacrifice très bientôt dans le Temple reconstruit, avec Machia’h.
 

loukhot3.jpg

LES NOMS DE LA FETE DE CHAVOUOT :
Fête de la promulgation de la Torah : Zman Matan Torah
Le sixième jour du mois de Sivan (c’était un jour de Sabbat), en 2448 après la Création du Monde, Dieu nous donna la Torah sur le mont Sinaï. La fête de Chavouot, les 6 et 7 Sivan, commémore ce grand événement.
 

loukhot2.jpg

Fête des Semaines : Hag Hachavouot
La fête est ainsi appelée parce qu’elle est célébrée à la fin des sept semaines de la période de l’Omer, qui commence la deuxième soirée de Pessa’h.
Mais Chavouot est aussi le pluriel de « chevoua », serment. Chavouot rappelle ici le serment de Dieu, de ne pas échanger Israël contre une autre Nation, et celui que chaque juif prononça, de s’attacher à Dieu et à Ses Commandements. Ces deux serments se renouvellent chaque année pendant la fête de Chavouot.

Fête de la moisson : Hag hakatsir
Dans le pays d’Israël, c’était la saison de la moisson, et notamment de la moisson du froment. La première offrande de cette récolte nouvelle était faite sous forme de deux pains de froment.
Fête des Prémices : Hag habikourim
La fête des Semaines marquait le commencement de la saison lors de laquelle on offrait des prémices à Dieu, lorsque le Saint Temple existait à Jérusalem.
La fête doit encore ce nom au fait que les « deux pains » offerts avec les sacrifices animaux ce jour là étaient également appelés les prémices de la moisson de blé.Chavouot est également le jour de la mort de Rabbi Israël Baal Chem Tov.

28 février, 2016

BOURSES AUX AMANDES

Ingrédients :

La farce :

  • 250 g d’amandes pochées et mondées
  • 100 g de sucre semoule
  • 1 cuillère à soupe de zeste d’orange râpé
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleurs d’oranger
  • 1 sachet de sucre vanille
  • 1 cuillère à soupe de margarine parvé goût beurre
  • 500 g de feuilles de pastilla
  • 60 g de margarine parvé goût beurre fondu
  • 1 jaune d’oeuf

Décoration :

  • 200 g de miel
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleurs d’oranger

Mixez les amandes avec le sucre, ajoutez le zeste d’orange râpé, l’eau de fleurs d’oranger, le sucre vanille et la margarine. Mélangez bien et transformez le mélange en petites boulettes.

Pliez les feuilles de pastilla sur quatre et à l’aide de ciseaux, coupez en forme de rond de 10 cm de diamètre. Étalez ensuite tous les ronds obtenus puis badigeonnez-les avec de la margarine fondu.

Mettez une boulette sur chaque rond, badigeonnez son contour avec le jaune d’oeuf puis pliez en éventail pour former une bourse. Disposez-les sur une plaque beurrée et faites cuire au four, pendant environ 15 minutes. Une fois cuites, trempez-les dans du miel tiède.

Servez froid

8 mai, 2014

BAVAROIS AUX FRAISES

Classé dans : Chavouoth,Hanoucca,Patisserie — fanfan18unblogfr @ 7:29

 079 128  131   145   137

Génoise :

  • 60 g de farine
  • 60 g de sucre 
  • 2 œufs entiers
  • 1 pincée de sel
Bavarois :
  • 500 g de fraises
  • 1 citron
  • 100 g de sucre
  • 4 g d’agar-agar 
  • 400 ml (c’est 400 g) de crème liquide
Miroir (nappage) :
  • 1 verre de coulis de fraise
  • 1 g d’agar-agar
Étapes de la recette :
Préparer le coulis de fraise : mixer les fraises lavées avec le sucre et le jus de citron.  
Ajouter l’agar-agar et porter à ébullition. Dès les premiers frémissement arrêter.
Laissez reposer la préparation.
Préparez la base : faire un biscuit avec les œufs et le sucre, faites blanchir puis rajouter la farine.
Disposer sur une plaque de four avec un papier sulfurisé en forme de rond de la grandeur de votre cercle (23 cm de diamètre hauteur 6).
Four 180° pendant 10 minutes.
Laissez ensuite refroidir sur une grille.
Monter la crème liquide : en chantilly, dans un plat et fouets bien froid.
Rajouter cette chantilly au coulis de fraise délicatement avec une Maryse.
Disposer la base (le biscuit) dans un plat et mettre le cercle dessus.
Autour du cercle à l’intérieur mettre du papier sulfurisé de 6 cm de hauteur ou alors acheter du RHODOÏD.
Remplissez le cercle de votre préparation BAVAROIS.
Laissez prendre 1 heure minimum au frigo.
Miroir (nappage) : votre coulis avec l’agar-agar faire porter à ébullition comme au début de la recette.
Prendre votre BAVAROIS du frigo et couler le coulis en faisant glisser rapidement.
Remettre au frigo pour une nuit.

7 mai, 2014

TARTE AUX BROCOLIS ET SAUMON FUME

Classé dans : Accompagnement,Chavouoth,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 11:34

Pâte brisée :

  • 250 g de farine tamisée
  • 125 g de margarine parevé ou beurre (à température ambiante)
  • 1 pincée de sel
  • 50 g d’eau

Mélanger tous les ingrédients, filmer et mettre au frigo pour une heure

Farce de la tarte :

  • 1 sachet de 800 g de brocolis congelés
  • 1 plaquette de 100 g de saumon fumé
  • ½ litre de soja ou de lait
  • 4 oeufs entiers
  • sel
  • poivre
  • persil
  • basilic
  • 1 pincée de noix muscade (facultatif)

Mettre les brocolis à cuire dans de l’eau bouillante et salée, pendant 5 minutes après l’ébullition, égoutter, réserver. Battre au mixeur, les oeufs et après rajouter le soja ou lait et les épices. Battre et réserver. Étaler la pâte brisée dans un moule, la piquer avec une fourchette et la mettre dans le moule côté piqué au fond. Mettre les brocolis. Couper en petits bouts le saumon fumé et le mettre sur les brocolis. Versez la préparation liquide sur la tarte. Faire une rose avec le surplus de pâte et la placer au milieu. Mettre à cuire dans un four chaud à 180° pendant 1 heure. 

 

 

6 mai, 2014

GLACE AUX NOUGATS

Classé dans : Chavouoth,Glace,Patisserie,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 19:48
  • 2 pots de crème rich’s (crème parvé)
  • 4 oeufs
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 gros verre (comme celui du whisky) d’amandes effilées grillées et pistache (dans le même verre la quantité)
  • ½ verre d’huile
  • 1 cuillère à soupe de miel

Monter en chantilly la crème et la réserver au frigo. Monter les blancs en neige très ferme avec le sucre. Mélanger les jaunes d’oeufs, l’huile et le miel. Rajouter les amandes et les pistaches. Incorporer délicatement les blancs en neige et à la fin la chantilly. Mettre dans un moule en forme de cake pour pouvoir couper facilement des tranches. Mettre au congélateur au moins 24 h. 

 

5 mai, 2014

GATEAU TRADITIONNEL AU FROMAGE

Classé dans : Chavouoth,Patisserie,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 19:18

Ingrédients pour la pâte :

  • 1 verre et demi de farine levante
  • 150 g de beurre
  • ¼ de verre de sucre
  • 2 jaunes d’oeuf
  • zeste d’un demi citron

Préparation de la pâte :

Mélanger soigneusement tous les ingrédients et abaisser la pâte au fond d’un moule de 26 cm de diamètre, percer la pâte à l’aide d’une fourchette. Placer 10 minutes à four chaud et laisser refroidir.

Ingrédients pour la garniture :

  • 750 g de fromage blanc à 5 %
  • 1 pot de crème fraîche
  • 5 oeufs (séparer les jaunes des blancs)
  • 1 verre et demi de sucre
  • 1 cuillerée à soupe de jus de citron
  • 3 grosses cuillerées à soupe de farine

Préparation de la garniture :

Battre les blancs en neige avec le sucre. A part, mélanger les autres ingrédients. Introduire délicatement les blancs en neige. Verser la préparation sur le fond de tarte et faire cuire à four moyen pendant 50 minutes.

Pour décorer :

  • 1 pot de crème fraîche
  • ½ paquet de pudding instantané à la vanille
  • ½ verre de lait
  • Fruits de saison

Battre la crème et le lait avec le ½ paquet de pudding instantané. Garnir le gâteau et décorer avec des fruits.

TOURTE AUX MAIS ET AUX CHAMPIGNONS

Classé dans : Chavouoth,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 12:34

Ingrédients :

  • 250 g de fromage « cottage »
  • 250 g de fromage blanc à 9 %
  • 1 pot de crème fraîche (chamenet hamoutsa)
  • 200 g de fromage râpé
  • 5 cuillerées à soupe de farine
  • 2 cuillerées à café de chapelure
  • 3 oeufs
  • sel, poivre
  • 40 g de beurre
  • 2 cuillerées à soupe de mayonnaise
  • 1 oignon
  • 1 boîte de champignons (en conserve)
  •  1 petite boîte de maïs (égoutté)
  • 1 cuillerée à soupe de soupe aux champignons

Préparation :

Faire revenir l’oignon ciselé dans les 40 g de beurre. Ajouter les champignons et les faire revenir avec sel et poivre. Laisser refroidir 5 minutes. Dans un saladier, mélanger le reste des ingrédients et ajouter les champignons, l’oignon et le maïs égoutté. Verser le mélange dans un moule bien graissé et faire cuire 45 minutes four chaud à 200°. Éteindre le four, couvrir la tourte et laisser à l’intérieur du four pendant 10 minutes supplémentaires.

fampouleclair.gif

Remplacer le maïs par des légumes frais : chou-fleur, brocoli etc…

4 mai, 2014

BLINTZES AU FROMAGE

Classé dans : Chavouoth,Patisserie,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 12:25

Ingrédients pour la pâte à crêpes :

  • ¾ de verre d’eau
  • 3 oeufs
  • 1 cuillerée à café et demie d’extrait de vanille
  • ¼ de cuillerée à café de sel
  • ½ verre + 2 cuillerées à soupe de farine

Farce :

  • 375 g de fromage blanc à 9 %
  • ¼ de verre de sucre
  • ¼ de cuillerée à café de cannelle
  • 3 cuillerées à soupe de beurre fondu
  • 2 cuillerées à soupe d’huile

Préparation :

  • Crêpes :

Mélanger au robot ¾ de verre d’eau, 2 oeufs, la vanille, ¼ de cuillerée à café de sel, ajouter la farine. Actionner le robot jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse. Laisser reposer la pâte une heure.

  • Farce :

Dans le robot, mélanger le fromage, un oeuf, ¼ de verre de sucre, ¼ de cuillerée à café de cannelle et une pincée de sel jusqu’à l’obtention d’un mélange.

Préparation des crêpes :

Faire bien chauffer la poêle et verser quelques grammes de beurre. Verser l’équivalent de deux cuillerées à soupe et demie de pâte à crêpes et répandre la pâte sur toute la surface de la poêle. Quand les crêpes sont prêtes, les garnir de 3 cuillerées de farce au fromage. Retourner les extrémités de la crêpe et l’enrouler. Faire chauffer dans la poêle les deux cuillerées d’huile et le beurre restant. Disposer les crêpes vers la matière grasse et faire frire 5 minutes environ de chaque côté. Délicieux avec de la compote de pommes, de la crème fraîche ou de la confiture.

 

PETITS PAINS AU FROMAGE ET AUX FINES HERBES

Classé dans : Accompagnement,Chavouoth,Pâte à...,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 12:23

Ingrédients :

  • 5 verres de farine
  • 40 g de levure de bière
  • ½ verre d’eau
  • ¼ de verre d’huile d’olive
  • 1 oeuf
  • 1 cuillerée à soupe de sucre
  • 1 cuillerée à café et demie de sel

Farce :

  • ½ verre de ciboulette ciselée
  • ½ verre de persil ciselé
  • ½ verre d’aneth ciselé
  • 3 cuillerées à soupe d’huile d’olive
  • 20 portions de crème de gruyère (fromage en triangles)

Nappage :

  • 50 g de beurre fondu

Préparation :

Placer la farine, la levure de bière, l’eau, l’huile d’olive, l’oeuf et le sucre dans un robot (à petite vitesse, pendant 8 minutes). Ajouter le sel et actionner le robot pendant 5 minutes supplémentaires. Retirer la pâte et la pétrir, les mains farinées. Couvrir et laisser monter la pâte pendant une demi-heure. Mélanger les fines herbes aux trois cuillerées d’huile d’olive. Diviser la pâte en 20 boules de grosseur égale et laisser reposer. Abaisser à 1 cm les boules sur une surface farinée. Au centre de chaque rond de pâte déposer une cuillerée à soupe du mélange de fines herbes et placer au-dessus une portion de crème de gruyère. Refermer la pâte autour de la farce, et placer à l’envers sur un plat à four fariné recouvrir de beurre fondu. Laisser monter la pâte une demi-heure. Mettre à four chaud à 200° 15 minutes environ (à surveiller suivant votre four). 

 

 

12
 

Italien-Pasta |
La Passion du Pigeon |
jennybouill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine facile
| le coin des délices de zahida
| Que c'est bon !!!