Tous à vos fourneaux

A la mémoire de ma mère « Zouzou »

16 octobre, 2010

BON ANNIVERSAIRE MAMAN

Classé dans : Maman — fanfan18unblogfr @ 12:08

BON ANNIVERSAIRE MAMAN dans Maman wma 091502148815021488.wma 

BON ANNIVERSAIRE MAMAN ZL’ 10/05/1937 – 18/03/2005 maman.jpg

Chère Maman,

Parfois, ta mémoire était là, d’autres fois, c’était le néant. Certains jours rayonnaient de lumière, d’autres étaient emplis d’obscurité. Où es tu Maman … celle que j’appelais Mamounette étant enfant ? Mes souvenirs étaient remplis d’un tel amour et d’un tel bonheur pour avoir grandi à tes côtés. Je me rappelle de presque toutes tes recettes, car je ne m’attendais pas à cette maladie et déjà, tu avais tout oublié avant que je m’aperçoive qu’encore plein de chose je ne t’avais demandé. La grande bassine en cuivre, dans laquelle tu faisais les confitures, que je t’avais offerte pour la fête des mères, même cela tu as oublié.

Je me souviens de ta joie à la naissance de tes 4 premiers petits enfants.

Je me souviens de l’amour et tes encouragements que tu m’as témoignés, à travers les années, dans toutes mes entreprises. Tu as toujours été mon plus grand fan.

Je me rappelle, Maman… j’aurais aimé que tu le puisses aussi. La maladie d’Alzheimer est semblable à un voleur qui prend pour lui les souvenirs les plus précieux… les souvenirs d’une vie pleinement vécue… d’une vie d’amour partagé.

Alors que la maladie gagnait du terrain, le temps que nous passions ensemble me causait une telle anxiété et une telle peine. Comment est il possible que tu ne reconnaisses plus ta  fille… que tu ne te rappelles même plus mon prénom ? que tu m’appellais Madame. Ces questions sont demeurées sans réponse, mais elles ne me tourmentent plus.

Grâce à mon étude continuelle de la Torah, des prières, et un blog de recette que je te dédie, je suis parvenue à considérer la vie différemment, ces dernières années. Cette évolution personnelle de mon identité juive, basée sur la connaissance et les traditions, m’a aidée à comprendre que même si tu n’es plus là, ta néchama, ton âme, demeure inchangée. J’ai appris à tirer partie du temps que nous avons passé ensemble, en cherchant constamment en toi tout ce qui s’y est toujours trouvé la patience, la gentillesse et l’amour. Chaque moment auprès de toi a ajouté une nouvelle dimension à ma vie.

C’est incroyable tout ce que tu as pu m’enseigné avant et avec la maladie et après ton départ. J’ai tant apprie de toi.

Je t’aidais dans tes activités quotidiennes… tu m’enseignais de nouvelles façons de faire les choses. Je t’aidais à combler les blancs dans tes paroles, quand les mots ne venaient plus… tu m’aidais à découvrir un nouveau sens aux mots que je connaissais déjà. Je passais du temps assise à tes côtés, à te parler, à me promener avec toi… ma compagnie te faisais plaisir, sans que tu éprouves le besoin de ne rien demander. Tu ne voulais personne d’autre à ton bras.

Je t’habillais comme une poupée, je me rappelle encore quand je t’ai acheté cette robe, ce chapeau et ces chaussures pour un mariage. D’ailleurs ton neurologue, disait toujours,  »vous êtes toujours impeccable », j’étais fière, car je me disais il pense qu’elle l’a fait toute seule. J’étais seule avec toi et la maladie, même autour de nous personne ne pensait que tu étais atteinte d’Alzheimer les premières années.

Je sais qu’à tes yeux, j’étais quelqu’un de spéciale. Je l’entendais dans ta voix, je le voyais dans tes yeux et même dans ton sourire. Tu étais très différente avec cette maladie, mais de bien des façons, tu as toujours été la même. Tu voulais toujours manger, manger, car cette maladie te faisait oublier également que tu venais de manger.

Tu es restée mon professeur adorée. Les jours qui rayonnaient de lumière, je voyais et j’absorbais ta sagesse et ton intelligence. Les jours d’obscurité, tu m’inspirais à découvrir de nouvelles ressources au fond de moi pour te témoigner l’amour, la gentillesse et la patience que tu méritais.

Les années passent et tu me manques énormément !!!!

Bon Anniversaire Maman !

15 octobre, 2010

ALZHEIMER JE TE DETESTE

Classé dans : Maman — fanfan18unblogfr @ 12:07

Qu’est-ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui détruit les cellules cérébrales de façon lente et progressive. Elle porte le nom d’Aloïs Alzheimer, neuropathologiste allemand qui, en 1907, a fait le rapprochement entre le syndrome démentiel et les lésions neuropathologiques caractéristiques : plaques séniles et dégénérescence de neurones à l’intérieur desquels se forment des filaments pathologiques. Cette maladie affecte la mémoire (les troubles portant sur les faits récents) et le fonctionnement mental, avec notamment altération du langage, perturbation des gestes élaborés, troubles de l’orientation dans le temps et l’espace. On insiste maintenant sur les manifestations psycho-comportementales associées aux troubles cognitifs : perturbations de l’humeur (anxiété, dépression), instabilité psychomotrice, hallucinations, idées délirantes. Au début, les symptômes, troubles de la mémoire et altération des capacités intellectuelles, peuvent rester discrets et ne pas être perçus par les proches de la personne atteinte. Avec la progression de la maladie, les signes deviennent plus évocateurs et entraîne une gêne pour l’exécution des tâches quotidiennes et les activités sociales. A un stade avancé, la perte de la capacité de s’habiller, de se laver, d’aller aux toilettes aboutit à un état de complète dépendance. A terme, la maladie provoque une détérioration de l’état général. Les troubles des conduites alimentaires et les difficultés de déglutition sont souvent à l’origine d’un amaigrissement important avec altération des défenses immunitaires. Cela favorise les complications infectieuses qui sont souvent à l’origine du décès. Mais la maladie en elle-même n’est pas d’origine infectieuse et n’est pas contagieuse. On réservait autrefois le terme de maladie d’Alzheimer aux cas survenant chez le sujets assez jeunes, de moins de 65 ans, parlant de démence sénile de type Alzheimer chez les sujets plus âgés. On sait maintenant que, quel que soit l’âge, les lésions cérébrales sont identiques. On préfère donc employer l’appellation de Maladie d’Alzheimer (MA) ou de Démences de type Azheimer (DTA). 

Alzheimer, tel un voleur, subtilise les souvenirs les plus précieux d’une vie d’amour partagé. 

23 octobre, 2007

A LA MEMOIRE DE MA MERE “ZOUZOU”

Classé dans : Maman,Présentation — fanfan18unblogfr @ 22:04

  A LA MEMOIRE DE MA MERE “ZOUZOU” dans Maman wma MAMAN  (cliquez sur l’icône)

Je voudrais parler un peu de ma mère, puisque ce blog lui est dédié. C’était une cuisinière ordonnée, discrète, formidable et efficace. Je lui disais souvent que tout était couture ce qu’elle faisait, car elle était également couturière, et tout était fait à la perfection, minutieux, calculé, rien ne débordait dans ses plats.  

On avait l’impression que les gâteaux étaient mesurés, rien ne brûlait, et elle était la spécialiste des « confitures ». Je la revois derrière ses fourneaux, où elle régnait parmi ses marmites comme une reine avec un silence qui sentait la vanille.

Nous voulons croire à l’immortalité de nos parents et de nos grands-parents. Or un jour ils partent et emportent leurs secrets. Elle avait sûrement des secrets de cuisine Zouzou. En tout cas, elle a réussi à me les transmettre moi sa fille, ce savoir-faire culinaire des familles juives algéroises. Non pas avec un carnet de notes intime, car j’apprenais en la regardant faire, en l’aidant, puis en faisant à mon tour. 

Les recettes y sont expliquées clairement pour qu’elles soient réalisables par tous. Vous trouverez également mes recettes. Si vous respectez les conseils que je vous donne, vous serez étonnés de découvrir vos talents culinaires, ces saveurs qui nous viennent de notre enfance.

J’espère que ce blog vous aidera à accomplir ces recettes. Vous allez pouvoir affronter sans crainte vos fourneaux pour faire plaisir autour de vous ! et perpétuer la coutume. 

La cuisine, c’est une partie de la culture d’un peuple.

Maman tu me manques ! 

https://m.facebook.com/groups/234973069886080

 

 

Italien-Pasta |
La Passion du Pigeon |
jennybouill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine facile
| le coin des délices de zahida
| Que c'est bon !!!