Tous à vos fourneaux

A la mémoire de ma mère « Zouzou »

14 octobre, 2007

OREILLETTES OU FAZOUELOS

Classé dans : Mimouna,Patisserie,Pourim,Souccot — fanfan18unblogfr @ 10:00

p1010033.jpg

p1010030.jpg

  • 500 g de farine tamisée
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 5 oeufs
  • un peu d’huile + 1 litre pour friture

Mélanger tous les ingrédients. Pétrir afin d’obtenir une pâte lisse. Laisser reposer la pâte 2 heures. Etaler la pâte au rouleau finement. Couper des lanières de pâte de 4 cm sur 25 cm de long. Les disposer en les saupoudrant légèrement d’amidon sur des torchons pour ne pas qu’elles collent entre elles. Faire chauffer l’huile (1 litre) dans une bassine profonde et une fois chaude mettre le début de la bande et l’enrouler fur à mesure avec une fourchette. Mettre sur du papier absorbant et leur mettre du sucre glace. Certains on l’habitude de les tremper dans un sirop de miel.

oreillettes.jpg

ORIGINES DE LA MIMOUNA

Classé dans : Mimouna — fanfan18unblogfr @ 9:54

p1010043.jpg

Les juifs du Maroc partout dans le monde, lanceront les festivités de la Mimouna tout de suite après la fin de Pâque au coucher du soleil, la Mimouna est une célébration de la liberté, des valeurs communes, de l’amitié et un formidable geste d’hospitalité. Les juifs ouvrent leurs portes et dressent une table festive pour les amis, les voisins et la famille, dans une atmosphère gaie, ils vont participer à des soirées entre amis, des pique-nique et des visites joyeuses. En opposition avec la nuit du séder où les fidèles se pressent de rentrer chez eux pour lire la hagada, ceux qui fêtent la Mimouna prennent leur temps pour se souhaiter selon la formule consacrée « tarbah (succès), Alaha Mimouna, Ambarka mas’uda », boire un peu de mahya et en route vers la maison d’amis, ils s’arrêtent chez le rabbin, le hazan, et leurs parents, leurs amis , leurs voisins et dans cet ordre.

tabledelamimouna.jpg

Le point de ralliement c’est la table, parée d’une nappe blanche, ornée de fleurs et d’épis de blé et offrant les mets symboliques : lait, beurre, farine, oeufs, miel, fruits, noisettes, gâteaux , bonbons, 5 dattes, du vin et les fameuses mofleta mangées chaudes avec du beurre et du miel ajoutés au centre et roulées comme des crêpes. D’autres plats, tous, à base de laitage, sont compris dans le menu traditionnel, préparé par des femmes en caftans brodés.

la coutume veut que l’on invite des couples fiancés à dîner chez les parents de la fiancée où on servira de la mofleta et du poisson grillé . ensuite tout le monde sort dans la rue et les célibataires vont se rencontrer sous les yeux attentifs des parents.

Tôt le jour de la Mimouna, des familles vont à la mer, les gens se lancent de l’eau sur le visage et entrent pieds nus dans l’eau, pour rejouer la scène miraculeuse de la traversée de la Mer Rouge qui historiquement , eut lieu le dernier jour de Pessah. Ceux qui vivent loin de la côte, vont vers des puits, des rivières. Ensuite ils participent aux pique nique dans des parcs, chantant et dansant.

Récemment en Israël, des politiciens peu scrupuleux ont exploité ces rassemblements de masse pour des besoins purement politiques : ils traversent le pays de part en part, sautant en hélicoptère de mimouna en mimouna, livrant des discours politiques et suite à cette conduite honteuse, la quiétude, le pacifisme qui avaient caractérisé la mimouna ont cédé la place à de stériles et haïssables guerres des mots.

Il est difficile de retrouver l’origine de la pratique de la mimouna, le nom lui même Mimouna est interprété de différentes façons : Mimouna viendrait de Maimon, le père de Maimonide qui vivait à Fès au Maroc, (où dit on la mimouna aurait eu son origine) et serait mort ce jour là.

Le nom viendrait de l’hébreu/araméen mammon qui signifie richesse ou prospérité, cela sous entend que la productivité d’un individu, la richesse personnelle et nationale sont déterminées le jour de la mimouna.

Il contient le mot hébreu émouna ou foi, impliquant que la rédemption arrivera au mois de nissan, tout comme la libération de l’esclavage est arrivée au cours du même mois.

10 octobre, 2007

TABOULE A L’ISRAELIENNE

Classé dans : Salade — fanfan18unblogfr @ 22:23

Pour 10 personnes :

  • 2 h à l’avance
  • 500 g de couscous grain moyen
  • 4 tomates
  • 2 concombres
  • 4 oignons blancs
  • 6 citrons jaunes
  • 2 citrons verts
  • 1 gros bouquet de persil plat ou de coriandre
  • 1 gros bouquet de menthe fraîche
  • 8 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • sel
  • poivre

Mettez la graine de couscous dans un saladier et recouvrez de 2 verres d’eau froide (220 ml x 2). Epépinez les tomates et les concombres. Coupez-les en petits morceaux. Versez-les avec leurs jus dans saladier. Ajoutez les oignons finement hachés, le jus des citrons. Salez,  poivrez. Mélangez. Laissez reposer au frais 45 minutes. Ajoutez l’huile d’olive, le persil et la menthe ciselée. Mélangez et laisser encore 1 h au frais. Goûtez pour vérifier l’assaisonnement. Ajoutez à volonté du jus de citron ou de l’huile d’olive. Décorez de feuilles de menthe. Servez bien frais. 

 

GATEAU « SIMPLET »

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 10:30
  • 200 g de farine tamisée
  • 100 g de sucre
  • 3 oeufs
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 9 cuillères à soupe d’huile
  • 9 cuillères à soupe de lait (ou de lait de soja)

Mélanger tous les ingrédients. Huiler un moule et mettre la pâte. FOUR CHAUD 150° 35 MINUTES ENVIRON.

7 octobre, 2007

BISCUIT DE SAVOIE OU MOUSKETCHA

Classé dans : Coutume,Patisserie,Roch Hachana,Souccot,Yom Kippour — fanfan18unblogfr @ 20:09
  • 995

 

  • œufs 
  • 1 verre de sucre
  • 1 jus de citron + zeste
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 200 g de farine tamisée ou (100 g de fécule de pomme de terre+100 g de farine)
  • 1 pincée de sel

Séparer les jaunes des blancs d’œufs. Fouetter les jaunes avec le sucre, la vanille jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Continuer avec le jus de citron et le zeste de citron râpé, la farine et la levure. Monter les blancs en neige avec la pincée de sel. Ajouter délicatement à la préparation précédente en soulevant du fond vers le haut sans battre. Huiler le moule (à haut bord type charlotte ou un moule à soufflé moi je le fais dans le moule palestinien). FOUR CHAUD 150° 45 à 50 MINUTES.

 

 

QUENELLES

Classé dans : Accompagnement,Tisha be av ou 9 av — fanfan18unblogfr @ 19:05

p1010025.jpg p1010027.jpgp1010028.jpgp1010026.jpgp1010029.jpg 

Pour 20 quenelles environ :

  • 150 g de farine tamisée
  • 2 verres d’eau
  • ½ verre d’huile
  • 3 oeufs
  • 1 cube de légumes

Faire bouillir l’eau et l’huile. Ajouter le cube de légumes. Verser la farine hors du feu. Remettre la casserole sur le feu et bien tourner comme une pâte à choux cela doit se détacher de la casserole. Laissez refroidir 10 minutes. Faire bouillir une marmite d’eau pour pocher les quenelles. Incorporer les oeufs un à un dans la pâte. Former les quenelles en huilant vos mains. Les faire pocher dans l’eau. Faire un roux à la sauce tomate et ail. Mettre une boîte de champignons de paris et une boîte d’olives vertes dénoyautées. Ajouter de l’eau laisser cuire 15 minutes environ. Ajouter les quenelles et laisser gonfler à petit feux.

Vous pouvez faire ces quenelles avec du poisson (brochet…..) à ce moment là incorporer le poisson haché avec l’eau et l’huile et laissez cuire 5 minutes à gros bouillons.  

BISCUIT MOELLEUX

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 18:39
  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 300 gr de farine tamisée
  • 1 verre d’huile
  • 1 verre d’eau
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 sachet de levure chimique
  • 2 barquettes en aluminium de 1 litre

Mélanger les oeufs, le sucre, le sucre vanillé, l’huile et l’eau. Ajouter la farine et la levure. Verser dans les barquettes huilées. FOUR CHAUD 150° 40 MINUTES.

GALETTES SALEES

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 13:52
  • 500 g de farine tamisée 
  • 1 verre d’huile
  • 1 verre d’eau
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 sachet de levure chimique

Mélanger le tout. Etaler la pâte et couper des ronds ou des rectangles avec une roulette dentellée. Mettre sur du papier sulfurisé. FOUR CHAUD 180° 10 MINUTES.

FONDANT AU CHOCOLAT

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 13:28
  • 100 g de chocolat noir parvé
  • 100 g de margarine parvé goût beurre
  • 100 g de sucre
  • 4 oeufs
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 cuillère à soupe de farine tamisée
  • 1 cuillère à café de levure chimique

Faire ramollir au bain-marie le chocolat et la margarine. Ajouter le sucre, les oeufs, la poudre d’amande. Mélanger bien. Rajouter la farine et la levure. Mettre dans un moule huilé. FOUR CHAUD 150° 25 MINUTES.

  • Le glaçage :
  • 100 g de chocolat
  • 50 g de margarine

Faire ramollir au bain marie. Napper le gâteau.

6 octobre, 2007

BROWNIES

Classé dans : Patisserie — fanfan18unblogfr @ 21:48
  • 150 g de sucre
  • 150 g de margarine parvé goût beurre
  • 200 g de chocolat noir parvé
  • 3 oeufs
  • 3 cuillères à soupe de farine tamisée
  • quelques cerneaux de noix

Faire fondre à feu doux le chocolat et la margarine. Ajouter le sucre. Remuer pendant 5 minutes. Ajouter hors du feu  les oeufs battus , la farine et les noix. Verser dans un moule huilé. FOUR CHAUD 150°  20 MINUTES ENVIRON.

1...3334353637
 

Italien-Pasta |
La Passion du Pigeon |
jennybouill |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Cuisine facile
| le coin des délices de zahida
| Que c'est bon !!!